Darfari

De Conan Exiles Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Un royaume noir de jungles chaudes et humides s’étendant entre Kush et le Keshan, au sud du Marais du Lotus Mauve et de la Stygie centrale. Il est habité par des cannibales et parcouru par des esclavagistes de Shem.La coiffure des hommes est mise forme avec de la boue séchée afin de lui donner l’aspect de cornes.Leurs dents sont taillées en pointe.Les cannibales vivent de la chasse car les préceptes de Yog les empêchent de toucher aux plantes.Leurs chasses sacrificielles visent surtout les faibles et les malades,et quatre Darfari peuvent s’attaquer à une même victime.Ils n’ont aucun animal domestique et vivent dans des huttes sommaires rendues étanches par l’usage de la boue, réunies en villages de 40 à 80 individus.Ces villages sont occasionnellement attaqués par des esclavagistes stygiens qui vendront leurs prises en Stygie, en Shem ou en Turan. Seules deux agglomérations assez imposantes existent, il s’agit de Gazal et de Tibu, ce sont plus des conglomérats de village que des cités à part entière.


La vie sauvage est très diversifiée en Darfar. Les lions hantent la jungle; une variété de petites antilopes y est très fréquente également.Les arbres sont remplis d’oiseaux,de singes et de paresseux géants. Un type de singe particulier,le waguke, est très prisé pour sa forme humaine.Les cannibales apprécient également de consommer sa cervelle.Les natifs du Darfar adorent le dieu-démon Yog. Les cannibales Darfari sont les derniers à le vénérer. Les anciens temples de Khari sont toujours considérés comme sacrés, même si l’impact spirituel de Yog s’est affaibli au fil des années, jusqu’à ce que seule la soif de sang reste dans les mémoires. En Stygie,Yog est perçu comme un démon subordonné à Set, et se voit assigner la tâche de brûler les ennemis du dieu-serpent dans l’audelà.